L’école n’a pas toujours été ouverte et accessible. Alors, le savoir était une transmission d’un père à son fils, ou d’un maître à son disciple. Notre communication, et la culture conséquence, ont évolué. Cette évolution bouleversa une organisation millénaire en ce qui semble être un claquement de doigt à l’échelle de l’Histoire dans son intégralité. En effet, le stylo et la plume ont démocratisé l’apprentissage lorsqu’ils ont ouvert les bancs de l’école.

dessin abstrait d'un stylo en train d'écrire

La transmission vicariante, par la pratique, et orale a précédé l’écriture. Aujourd’hui, nous enseignons avec un stylo et un cahier, sur un pupitre. Ainsi, nous offrons aux plus jeunes, par la lecture, l’accès aux connaissances pour ordonner leurs esprits. Ils peuvent ainsi nourrir leurs âmes avec certains savoirs inutiles, futiles ou d’autres plus estimés et profonds. Ainsi, dès que l’Homme eût compris la force de l’information et surtout sa nécessité, il l’a exploitée. Et il lui fallut la conserver, la choyer et la partager. Certainement à ses proches en premier lieu, avant de la diffuser plus amplement. Et cette information a traversé les frontières et les âges. Aujourd’hui, il est donné à n’importe qui d’acquérir quelque connaissance, si la bonne question est posée.

Que pourraient être les sciences et la technologie sans le stylo ? Quels progrès aurait-on pu espérer ? Aujourd’hui simple morceau de plastique, plume d’oie auparavant, semeur d’encre, grâce auquel on valide des calculs, on mémorise une idée ou on s’autorise à être lu, relu et corrigé. Ainsi, nous avons couché nos créations sur le vélin et ouvert à chaque Homme l’opportunité d’approfondir ses connaissances grâce à ces mots.

Dessin abstrait d'un livre ouvert

Ne nous laissons pas aller à la croyance que seuls les arts intellectuels ont connu la métamorphose grâce au stylo ! L’artisanat en est dépendant et nous rapporte à la faiblesse de notre mémoire. Nos souvenirs, sans le stylo, sont éphémères. Notre vision du réel est incomplète. C’est là notre condition ! Nous sommes des animaux ignares, inconscients de nous-même, mais capables d’abstraction si notre pensée s’exprime à l’extérieur de notre corps, de notre tête. Cette intelligence instrumentale est la clé de notre survie. Nous avons pu édifier nos identités, nos sociétés et adapter notre environnement à notre présence. Et ce, au travers des âges et de nos existences fugaces.

Vous ne verrez plus jamais un stylo de la même manière.


Sources

https://histoire-stylo.fr/le-role-de-lecriture-dans-lapprentissage/

https://pen-arts.com/index.php/writing-and-the-transmission-of-knowledge/

https://eternal-pen.com/index.php/the-role-of-writing-in-learning/

https://stylo-art.fr/stylo-histoire-et-civilisations/