Connaissez-vous l’histoire du stylo ? Vous le découvrez peut-être en lisant cet article, mais le cher stylo que nous utilisons dans notre quotidien a son histoire. Et elle remonte aussi loin que la nôtre. Au cours de son évolution, l’être humain a toujours tenu à exprimer sa perception du monde qui l’entoure. Ainsi que ses divagations émotionnelles et mentales. C’est par l’écriture que l’Homme a pu transmettre le témoignage de son Histoire.

D’hier à aujourd’hui : l’évolution de l’Homme et de son écriture

Cunéiforme :

Photo de gravure cunéiforme
Gravure Cunéiforme

Définition : « Qui a la forme de coin. »

L’écriture cunéiforme est la première écriture que l’on identifie dans l’histoire. Elle fut découverte en Mésopotamie, également nommée Croissant fertile. Elle se distingue par un ensemble de graphèmes ressemblant à des clous triangulaires, alignés avec régularités. Ils étaient gravés sur des tablettes d’argile. 

L’Homme se servait alors de « camales » pour écrire, tiges de roseau taillées en pointe.

Hiéroglyphe :

Photo de Hiéroglyphe
Hiéroglyphe

Définition : le terme hiéroglyphe nous provient du grec ἱερογλύφος / hieroglúphos, formé lui-même à partir de ἱερός / hierós (« sacré ») et γλύφειν / glúphein (« graver »). 

Les hiéroglyphes, originaires de l’Égypte antique, sont à la fois des idéogrammes et des phonogrammes. Ils sont gravés au moyen de ciseaux et calames sur de la pierre ou des parchemins en papyrus. 

Idéogrammes:

photo d'idéogramme gravé à la camale
Idéogramme gravé

Définition : un symbole graphique représentant un mot ou une idée utilisé. Il est à différencier des pictogrammes ou phonogrammes.

En Chine, on découvre des idéogrammes sur des carapaces de tortues ou sur des os d’animaux d’élevage. Ils sont taillés au moyen de pointes.

Alphabet Phenitien:

Photo de gravure phénitien
Gravure Phénitienne

Définition : alphabet consonantique non pictographique, ancêtre de l’alphabet arabe et grec. Ensemble de lettre anguleuse et droite bien qu’aujourd’hui on les retrouve sous formes cursives. Définition : alphabet consonantique non pictographique, ancêtre de l’alphabet arabe et grec. Ensemble de lettre anguleuse et droite bien qu’aujourd’hui on les retrouve sous formes cursives. 

À l’instar des Mésopotamiens avec leur écriture cunéiforme, les Phéniciens (près de 1000 ans avant J.C.) gravaient leur écriture sur des tablettes d’argiles. Parfois la pierre était utilisé comme support. La gravure était réalisée de ciseau ou calame. On le lit dans le sens inverse de l’écriture occidentale actuelle : de la droite vers la gauche. 

Alphabet Grec:

Photo de gravure grec
Gravure Grec

L’alphabet grec, est le successeur immédiat de l’écriture Phénicienne. Il compte vingt-quatre lettres et reste encore utilisé en francophonie et anglophonie à des fins de nomenclature. L’alphabet grec moderne a connu peu de transformations depuis son précédent antique.

Les hellénistes consignaient leur écrits au sein de tablettes de cire, sur des parchemin animaux ou végétaux (papyrus) au moyen de calames.

Cursive & Codex Romain:

Photo de gravure latine
Gravure Latine

Les romains employaient un stylet, un pinceau ou une plume pointue pour écrire leurs caractères cursifs romains sur papyrus. Les romains étaient de prodigieux inventeurs. On leur doit également le Codex, qui est l’ancêtre du livre : Les pages de papyrus étaient cousues entre elles pour les relier.

Écriture Onciale :

Photo d'écriture Onciale
Texte Onciale

La Caroline, ou écriture Onciale, était populaire au Moyen-âge carolingien. Il s’agit de l’adaptation médiévale de la cursive romaine. Ses caractères se tracent à la plume, principalement d’oie, sur des parchemins en peau.

Écriture Humanistique :

Photo d'un texte humanistique
Texte Humanistique

C’est en Italie que l’on couche les premiers mots en écriture Humanistique sur le papier-chiffon, fabriqué à partir de fibres végétales. L’écriture sera ensuite adoptée dans l’ensemble de l’Europe.

Le stylo à plume :

Photo d'un stylo plume
Stylo Plume

Petrache Poenaru était un ingénieur mathématicien roumain. Il a inventé et breveté le stylo plume qui fut breveté à Paris en 1827. Le stylo à plume repose sur le principe de capillarité pour conduire l’encre d’un réservoir au papier. Cette invention a permis de se passer de plumes d’origine animale.  

Le stylo à bille :

Photo d'un stylo à bille
Stylo Bille

L’invention est initialement américaine et brevetée par les frères György, l’un était journaliste et l’autre chimiste, tous deux hongrois. Ils ont développé les premiers prototypes industriels, ainsi, ils ont pu réduire les coûts de fabrication et d’augmenter la fiabilité de l’outil. 

Le progrès des instruments d’écriture est considérable. L’écriture s’est ainsi démocratisée pour permettre à l’Homme d’évoluer. Le stylo s’est immiscé dans la recherche scientifique et technologique, accélérant l’évolution de l’espèce qui l’utilise.

Le stylo est l’instrument d’encrage de la pensée le plus marquant de l’histoire de l’Homme.


Sources

https://histoire-stylo.fr/les-ecritures-et-stylos-dans-lhistoire/

https://pen-arts.com/index.php/different-types-of-writing-and-pens-throughout-history/

https://eternal-pen.com/index.php/writing-and-pens-over-time/

https://stylo-art.fr/stylo-histoire-et-civilisations/